Se débarrasser des vêtements qui ont coûté « trop cher »

kris-atomic-73939

Comment se débarrasser des vêtements qui ont coûté « trop cher »? C’est une question qui tourmente un jour ou l’autre toute personne qui s’attaque au tri de sa garde-robe. Même en s’y lançant tête première avec toute la motivation du monde, viendra forcément un jour où elle sera confrontée à un morceau qu’elle n’aime plus ou qu’elle ne porte plus mais qui semble impossible à donner. Pourquoi? Parce qu’il a coûté tellement cher…. Tellement cher qu’elle désire plus que tout trouver, un jour, l’occasion de le porter afin de justifier cette dépense.

Petite impression de déjà-vu?

Pourquoi est-il si difficile de se débarrasser de ces vêtements inutiles-mais-dispendieux? Après tout, les vêtements sont faits pour être portés, pas pour bourrer les tiroirs. Ils ne devraient pas servir à occuper de l’espace mais plutôt à nous faire sentir joli(e) et confortable.

Alors, comment est-ce que ces vêtements « trop chers pour être donnés » nous font réellement sentir? En toute honnêteté, les miens me font sentir comme une acheteuse compulsive qui ne connaît pas vraiment ses besoins et qui dépense de l’argent (durement gagné) pour des trucs inutiles. Rien de bien positif, bref.

Alors, pourquoi les garder?

L’espoir de rentabiliser l’achat

Je crois – et vous me direz si je me trompe – qu’à quelque part, nous avons encore espoir de rentabiliser notre achat. Encore espoir qu’un jour, nous trouverons une utilité à ces vêtements et qu’enfin, notre dépense fera du sens. Qu’un jour, nous pourrons nous exclamer quelque chose du genre « Ah ben voilà! Eurêka! Je savais bien que j’aurais un jour l’occasion de porter cette robe pailletée au décolleté plongeant! »

Manquer l’occasion idéale

Face à un morceau en particulier, nous avons peut-être aussi un peu peur de s’en débarrasser puis que l’occasion idéale de le porter se présente ENFIN, quelques jours plus tard. Et ce, même si nous l’attendions depuis près d’une décennie.

Le déni du gaspillage

Peut-être aussi que tant que ce morceau se trouve dans notre garde-robe, nous avons l’impression de ne pas avoir gaspillé notre argent. Parce que nous le porterons un jour, right? Ou peut-être que non. Peut-être qu’il restera au fond de la penderie pour l’éternité. Parce qu’en fait, quelles sont les chances que notre existence change du tout au tout, du jour au lendemain?

4 questions à se poser pour laisser aller

Pour se débarrasser d’un morceau dispendieux-mais-inutile, nous pouvons nous poser les questions suivantes:

1- Vais-je avoir l’occasion de le porter dans les 6 prochains mois? Au cours de la prochaine année?

2- Si l’occasion se présente enfin, est-ce que j’aurai vraiment envie de le porter?

3- M’est-il déjà arrivé d’avoir l’occasion de le porter mais de choisir un autre morceau?

4- Est-ce que je garde ce morceau seulement par culpabilité

Au final, ces vêtements sont difficiles à laisser aller parce qu’on refuse de jeter notre argent par les fenêtres. Or, conserver un vêtement qui ne vous va pas, que vous n’aimez pas ou qui ne correspond pas à votre style n’est pas raisonnable (même si vous l’avez payé très cher) pour une simple et bonne raison…

Votre argent est déjà dépensé

À notre grand désespoir, conserver l’item en question ne fera pas revenir cet argent durement gagné dans notre compte épargne. Pire, garder ces vêtements vous coûtera cher en temps et en énergie pour les ranger et les entretenir. Comme si ce n’était pas assez, ils seront aussi une source constante de culpabilité, sous vos yeux, dans la garde-robe qui pourrait autrement être une source de joie.

Il faut donc accepter qu’un montant très (trop) élevé a été dépensé… sur un item que nous ne portons pas. Pour se libérer et passer à autre chose, il faut d’abord faire le deuil de cet argent. Aussi, il faut se rappeler que c’est correct de se tromper. Faire un achat impulsif sur le coup de l’émotion, ce n’est pas la fin du monde. Toutefois, pour éviter que cela se reproduise (trop) souvent, il faut admettre qu’il s’agissait d’une erreur.

Faire l’autruche est probablement le meilleur moyen de se retrouver un jour devant une penderie pleine à craquer en n’ayant « rien à porter ». Been there, done that. Disons simplement que je ne le recommande pas.

Si vous ressentez qu’un vêtement n’a pas sa place dans votre garde-robe, laissez-le aller.

https://www.instagram.com/p/BZHOBc1lvRo/?tagged=closet

Se libérer enfin

Libérez cet espace afin que les vêtements que vous aimez vraiment puissent respirer un peu. Idéalement, nous voulons être entouré(e)s de trucs beaux et utiles qui facilitent notre quotidien et non pas d’items qui nous rappellent nos petites gaffes du passé. N’oubliez jamais que vous êtes formidable et que la culpabilité n’a pas sa place dans votre garde-robe. Ne gardez que ce qui vous fait sentir bien et éliminez tout le reste.

Et pourquoi ne pas remercier ces morceaux avant de les laisser partir? Après tout, ils vous ont permis de savoir un peu plus ce que vous n’aimez pas. La prochaine fois que vous aurez une rage de magasinage, vous saurez donc quels vêtements éviter.

Un pas de plus vers la garde-robe de vos rêves!

Je veux savoir

Avez-vous de la difficulté à vous débarrasser des vêtements dispendieux même si vous ne les aimez plus?

Vous avez aimé cet article? Enregistrez-le sur Pinterest!

Désencombrer et laisser aller les vêtements trop chers pour être donnés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *