Des techniques simples et efficaces pour un tri de penderie réussi

cover grand 3 techniques tri

À quand remonte la dernière fois que vous avez fait le ménage de votre penderie?

Vous êtes vous récemment débarrassée de vêtements troués, tachés, déformés par le lavage, de la mauvaise taille ou passés de mode?

Ou êtes-vous plutôt du genre à tout accumuler, à remplir tiroirs et penderie à plus-que-pleine capacité?

Si c’est votre cas, ne culpabilisez surtout pas. Il n’y a pas si longtemps, j’étais moi-même prise dans un cycle infernal de surconsommation-accumulation. Jusqu’à ce que je décide de changer.

C’est possible et vous pouvez y arriver, vous aussi.

Contrairement à ce que vous croyez peut-être, vous n’êtes pas un cas désespéré!


Comment savoir si le temps est venu de trier vos vêtements et de faire le ménage de votre penderie?

Hey bien, comme vous lisez présentement cet article, j’ai envie de vous demander: ressentez-vous qu’il est temps de faire le tri?

Accumulez-vous les vêtements que vous n’aimez plus sans savoir par où commencer pour vous en débarrasser?

Êtes-vous frustrée par l’état de votre garde-robe?

Vous retrouvez-vous constamment devant une armoire pleine avec l’impression de n’avoir rien à porter?

Si vous avez répondu « oui » à l’une (ou plusieurs) de ces questions, c’est que l’heure du tri a sonné!


Toutefois, faire le tri de votre penderie n’a pas à être une corvée. Ce n’est pas une punition.

Voyez-le plutôt comme une opportunité de vous rapprocher de la penderie épurée dont vous rêvez en plus de redécouvrir les vêtements « oubliés » qui se cachent chez vous!

 

Le saviez-vous? 20/80

 

Savez-vous vraiment ce qui se trouve dans votre penderie? Pouvez-vous dresser la liste de tous vos vêtements? Probablement pas puisque des études ont conclu que nous portons seulement 20% de nos vêtements, 80% du temps.

C’est donc dire que 80% de nos vêtements occupent inutilement de l’espace dans notre penderie tout en nous faisant culpabiliser de les avoir achetés sans jamais les porter.

Idéalement, pour que notre penderie soit équilibrée, elle devrait plutôt être composée à 80% de vêtements basiques que nous portons fréquemment – nos items favoris qui correspondent à notre style et notre mode de vie –  et de 20% d’items plus originaux ou chics.

Je vous présente donc 3 méthodes de tri pour vous permettre de vous rapprocher de cet idéal, à votre propre rythme. 


1- Prendre la penderie par les cintres

Certaines vont attaquer le tri avec fougue et prendre le taureau par les cornes ou, dans ce cas, la penderie par les cintres. En d’autres mots, elles préfèrent se lancer et trier tout le contenu de leur penderie d’un seul coup.

Si vous vous reconnaissez dans cette approche et que vous avez envie de vous lancer, videz tous vos tiroirs et armoires, regroupez tous vos vêtements dans une seule pièce et triez.

Faites 5 piles

  1. les items que vous adorez et portez fréquemment,
  2. ceux que vous devez jeter ou recycler parce qu’ils sont dans un piteux état,
  3. les morceaux que vous voulez donner,
  4. les vêtements chics réservés aux occasions spéciales
  5. les « autres » : ceux que vous aimez mais ne portez pas vraiment, que vous gardez pour une raison ou une autre, que vous n’êtes pas prête à laisser partir sans pouvoir dire pourquoi, etc.

Rangez les items que vous adorez dans votre penderie. Jetez et recyclez ceux de la deuxième pile. Envoyez ceux de la troisième pile à une friperie ou un organisme de charité de votre choix. Rangez les vêtements chics dans un autre placard puis placez tous les « autres » dans une boîte, hors de votre vue. Si vous pensez à un item de la boîte, allez le chercher, portez-le puis rangez-le dans votre penderie.

Après avoir terminé votre tri, votre garde-robe sera ainsi réduite au strict minimum: seuls vos essentiels et vos vêtements favoris y seront rangés ce qui facilitera grandement votre séance d’habillage matinale.

Si vous n’êtes pas prête pour un tri aussi « radical », que vous ne savez pas trop par où commencer ou qu’il vous semble encore difficile de faire la distinction entre les vêtements que vous aimez vraiment et ceux auxquels vous êtes attachée pour une raison obscure, sachez que vous êtes parfaitement normale et qu’il existe heureusement d’autres façons de faire le tri.


2- Tout à l’envers

Un truc qui semble bien populaire à travers la blogosphère suggère de placer tous vos cintres à l’envers dans votre penderie.

À chaque fois que vous portez un vêtement, rangez-le en replaçant le cintre à l’endroit.

À la fin de chaque saison ou après quelques mois, vous verrez facilement les items que vous ne portez pas. Vous pourrez alors aisément vous débarrasser de tous ces « oubliés ». Si vous avez peur de jeter et de regretter, vous pouvez aussi les placer en « exil » quelques mois dans une boîte avant de vous en débarrasser afin d’être bien certaine que ces morceaux ne vous manqueront pas.


3- Les écrits restent

Si vous aimez les listes ou tenir un agenda, vous pouvez tenir un journal de vos looks.

À chaque jour, lorsque vous choisissez un ensemble, notez quels vêtements vous portez dans un cahier. À la fin de la journée, vous pouvez aussi évaluer votre ensemble : était-il confortable, vous sentiez-vous à l’aise de le porter, changeriez-vous quelque chose si vous deviez le porter à nouveau, vous a-t-il valu des compliments, etc. ?

Après un certain temps, vous pourrez vous débarrasser des vêtements qui ne figurent jamais dans votre journal. Cette méthode a l’avantage de pouvoir vous servir de référence les jours où l’inspiration n’y est pas: choisissez simplement un ensemble que vous avez déjà porté et qui vous plaît.

Vous pouvez aussi photographier vos ensembles chaque jour et garder ces images dans un dossier spécial de votre téléphone. C’est rapide, efficace et vos inspirations de style seront toujours accessibles.


Notez bien qu’il est aussi possible de combiner ces méthodes.

Par exemple, vous pouvez débuter par un tri rapide de votre garde-robe complète en vous débarrassant de tous les morceaux que vous êtes bien certaine de ne plus aimer puis tout ranger sur des cintres à l’envers pour découvrir vos essentiels dans quelques mois. Ou encore, vous pouvez décider d’utiliser la méthode des cintres à l’envers et photographier quotidiennement vos ensembles afin que le tri se fasse (un peu) de lui-même, avec le temps.

L’important est d’utiliser une méthode qui fonctionne pour vous afin de maintenir votre motivation!

 

Alors, vous sentez-vous prête à trier votre penderie?

Quelle méthode préférez-vous?

2 thoughts on “Des techniques simples et efficaces pour un tri de penderie réussi

  1. Bonjour,
    Moi je suis plus pour la première méthode avec l’option de la boîte de « test ». Si je ne vais pas la voir pendant plusieurs semaines ou mois c’est que je n’ai pas besoin de son contenu ! Cela aide pour les choses qui ne sont pas sentimentales mais qu’on se demande si on en a besoin ou pas. Si on a un doute.
    Merci pour ton blog et pour le concept de « minimalista », très bonne idée. Je suis donc une minimalista !! xp

    1. Oui! La boîte de « test » est LA solution quand on a peur de jeter. Des fois c’est tout ce que ça prend pour nous lancer dans le tri parce qu’on n’est plus freinée par la peur de regretter!
      P.S: très heureuse de rencontrer une minimalista comme moi, enchantée! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *